Tribunal des droits de la personne – Nomination à la présidence

Le ministre de la Justice du Québec, M. Simon Jolin-Barrette, annonce la nomination de la juge Madeleine Aubé comme membre et présidente du Tribunal des droits de la personne à compter du 2 septembre 2022.

Elle prendra ainsi la relève de la juge Ann-Marie Jones qui exerce cette fonction depuis le 1er septembre 2014.

Cette désignation fait suite à la demande de la présidente du Tribunal des droits de la personne et après consultation de la juge en chef de la Cour du Québec, conformément à l’article 101 de la Charte des droits et libertés de la personne.

Le Tribunal des droits de la personne a été créé en 1990 et a compétence pour disposer de litiges relatifs à la discrimination et au harcèlement fondés sur différents motifs interdits par la Charte des droits et libertés de la personne. Il est composé de juges de la Cour du Québec ayant une expérience, une expertise, une sensibilité et un intérêt marqués en matière de droits et libertés de la personne.

Nous remercions la juge Aubé d'avoir accepté cet engagement et exprimons notre reconnaissance à la juge Jones pour avoir assumé les responsabilités liées à la fonction de présidente du Tribunal des droits de la personne au cours des dernières années.